Rechercher

L'utilisation du porte-bébé




Le portage est une pratique courante depuis des lustres. Autrefois, elle était associée au flair, à l'intuition innée de survie et de défense des mères envers leur bambin. À l'époque actuelle, le porte-bébé demeure la norme dans plusieurs pays et régions non industrialisés comme l'Afrique. À ce jour, dans les pays industrialisés, le portage revient à la charge et suit le courant.

Il existe plusieurs modèles et marques de porte-bébé pour le consommateur et franchement, c'est difficile de s'y retrouver. Je ne ferai pas la promotion de marque particulièrement, mais j'aborderai avec vous des recommandations pour l'utilisation sécuritaire du porte-bébé et vous mentionnerai ces nombreux points positifs.


Pour commencer, il y a plusieurs avantages irréfutables pour le nourrisson. Le portage apaise, calme, détend, amuse, console, désennuie le poupon. Aussi, il favorise l'attachement, la confiance parent-enfant et maximise le temps familial. Vous avez tout à gagner à l'utiliser !


Bien que les accidents graves soient rares, l'emploi du porte-bébé présente toutefois des risques. La blessure la plus courante répertoriée au Québec est les traumatismes crâniens. Aussi, par un mauvais positionnement de bébé, l'asphyxie positionnelle ou l'étouffement est une avenue possible. L'asphyxie positionnelle se traduit par une obstruction des voies respiratoires supérieures. Le nouveau-né est plus exposé à ce risque puisque les muscles de son cou ne sont pas assez forts. Il est probable que le cou et le dos du bébé se courbent en forme de C en lien avec le manque de tonus dorsal pendant le sommeil. Le menton peut se retrouver alors sur la poitrine et entraîner une asphyxie positionnelle. C'est un facteur à prendre en considération puisqu'environ 85% des morts subites surviendraient dans des circonstances compatibles avec l'asphyxie positionnelle. Par exemple, dans un siège d'auto, dans un lit, un porte-bébé, en poussette, pendant le sommeil sur le sofa, etc.


Voici une liste de recommandations pour prévenir l'étouffement ou des problèmes de développement musculosquelettiques avec l'utilisation du porte-bébé.


  • Le visage du bébé doit être dégagé en tout temps et il doit être vérifié régulièrement en cours d'utilisation.

  • Idéalement, le bébé doit être porté face vers le porteur, ce qui facilite la position optimale pour le bébé, soit le dos arrondi et les jambes relevées à angle droit (position de grenouille). Il ne faut pas que les jambes soient appuyées sur le ventre du bébé, car cela peut restreindre sa respiration.

  • Limiter la durée du portage à 1 heure dans la même position.

  • S'assurer que le porte-bébé choisi n'a jamais fait l'objet de rappel à Santé Canada.

  • Choisir un produit approprié à la taille du porteur ainsi qu'à la taille et à l'âge de l'enfant porté. Une précaution supplémentaire doit être considérée chez les bébés de moins de 4 mois.

  • Lire et suivre les instructions et mises en garde propres au fabricant du porte-bébé choisi, tant pour l'ajustement de celui-ci que pour l'utilisation.

  • Le positionnement debout devrait être privilégié.



Adopter le porte-bébé et vous serez charmé !



Roxanne Lefebvre

Infirmière clinicienne

Au Centre d'Elle









7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout