top of page
Rechercher

Les probiotiques, nos alliés

Dernière mise à jour : 19 juin 2023

Notre corps est composé d'environ 10 000 000 000 000 de cellules humaines. Êtes-vous étonné si je vous dis que nous avons 10 fois plus de bactéries que de cellules dans notre organisme? Les probiotiques sont des micro-organismes vivants et favorables pour la santé. Par leurs effets sur le microbiome et sur le corps humain lui-même, les probiotiques apportent des bienfaits sur notre santé.

Exemple de bactéries dans l'intestin
Système digestif

Les probiotiques sont souvent associés à la santé intestinale; Ce qui est compréhensible puisque nous entendons beaucoup plus parler du microbiome intestinal. En effet, la quantité de micro-organismes présents dans le tube digestif est considérable. Les bactéries intestinales soutiennent la santé intestinale, gastro-intestinale et immunitaire. Elles peuvent aussi aider pour la régulation des selles (diarrhée, constipation) et peuvent soulager les coliques chez le nouveau-né. Ne soyez pas surpris ! 70% du système immunitaire se trouve dans votre intestin. Donc, un léger déséquilibre de celui-ci peut entraîner des problèmes de santé. C'est à ce moment que les probiotiques peuvent être nos alliés les plus puissants pour restaurer notre écosystème intestinal.


Sachez que leurs bienfaits vont au-delà de la santé intestinale ! Les bonnes bactéries peuvent influencer positivement sur la santé nasale, sinusale, respiratoire, vaginale, urogénitale et la gestion du poids. Elles sont essentielles à notre santé, notre développement, notre fonction de nutrition et immunitaire. C'est un équilibre délicat qui peut être facilement ébranlé; Par le stress, la méthode de naissance (césarienne versus accouchement vaginal), l'exercice, les antibiotiques et notre régime alimentaire.


Les bactéries éligibles pour les probiotiques sont essentiellement des bactéries lactiques. C’est-à-dire des bactéries qui fermentent les sucres en acide lactique, appartenant à 4 genres différents (Lactobacilles, Bifidobactéries, Streptocoques, Lactocoques) comportant des centaines de milliers, voire plus, de souches différentes. Toutes les bactéries ne remplissent donc pas les mêmes rôles.

Il est important de choisir le bon probiotique. Voici des exemples de souches spécifiques de bactéries rattachés à des problématiques de santé:

Différentes souches de bonnes bactéries
Bactéries amies

La santé du vagin et des voies urinaires

  • Lactobacillus rhamnosus

  • Lactobacillus reuteri

  • lactobacillus plantarum

Syndrome de l'intestin irritable avec constipation

  • Bifidobacterium longum

  • Lactobacillus helveticus

  • Lactococcus lactis

  • Streptococcus thermophilus

La santé gastro-intestinale et immunitaire

  • Lactobacillus acidophilus

  • Bifidobacterium

La gestion du poids corporel

  • Bifidobacterium lactis

Inconfort intestinal, ballonnement et crampes

  • Lactobacillus acidophilus

  • Bifidobacterium

Selles molles

  • Bifidobacterium lactis

  • Lactobacillus rhamnosus

  • Saccharomyces boulardii

Fonction nasale, sinusale et respiratoire saine

  • Lactobacillus paracasei

  • Lactobacillus plantarium

Coliques infantiles, régulation des selles (diarrhée, constipation)

  • Lactobacillus reuteri protectis


De plus, nous ne pouvons pas passer sous silence la mission des prébiotiques. Les prébiotiques nourrissent les probiotiques en assurant une croissance optimale des micro-organismes. L'effet prébiotique d'un aliment est apporté par sa teneur en fibres. Les fibres alimentaires retrouvées dans les végétaux, sont un enchaînement de molécules de sucres (polysaccharides) qui ne peuvent pas être digérées par l'organisme humain. Ainsi, les bactéries, bien « nourries » grâce aux fibres, vont croître plus rapidement et en plus grand nombre, peuplant ainsi l’intestin de bactéries bénéfiques à la santé.

Top 10 des meilleurs prébiotiques
Prébiotiques
  • Artichaut

  • Banane (conseil) : privilégiez les bananes mûres, plus digestes.

  • Ail : détoxifient le foie.

  • Topinambour : mieux vaut le consommer cru.

  • Poireau : le poireau est riche en fibres prébiotiques solubles, faciles à digérer.

  • Oignon (astuce) : éplucher les oignons sous l’eau fraîche (robinet ou dans un saladier) pour éviter de pleurer.

  • Salsifis : légume racine, ses prébiotiques sont plus importants lorsqu’ils sont consommés crus.

  • Asperge : c’est le légume qui totalise des records en termes de variété, de quantité et de qualité d’antioxydants.

  • Froment : il s’agit d’un autre nom du blé tendre, celui utilisé pour faire le pain.

  • Chicorée : il s’agit ici de la chicorée sous forme de feuilles en salade, et non de celle bue le matin.

Pour profiter pleinement des effets bénéfiques des prébiotiques, l’apport quotidien conseillé est de 25g par jour pour les adultes.


Si vous avez votre santé à cœur, mettez les probiotiques numéro 1 sur la liste des éléments primordiaux à consommer. La recherche sur ces alliés de notre santé continue sans cesse d'augmenter et nos connaissances actuelles présagent que ceux-ci n'ont pas fini de nous surprendre agréablement.


Sources:

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page