Rechercher

Info tiques

Dernière mise à jour : il y a 6 jours



La tique a été découverte,

pour la première fois, dans l'état du Connecticut aux États-Unis, dans la ville de Lyme, suite à une éclosion d'arthrite chez des enfants. Il existe plusieurs espèces de tiques, mais ils ne transmettent pas toute la bactérie. Des tiques pouvant transmettre la maladie de Lyme se retrouvent maintenant en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et Afrique du Sud. Ce parasite peut être transporté par les oiseaux, ce qui explique sa présence dans presque toutes les régions de la province. Au Québec, il y a 12 espèces de tiques répertoriées, mais la seule espèce qui peut transmettre la

maladie de Lyme est la tique «Ixodes scapularis» aussi appelé «tique à chevreuil» ou «tique à pattes noires».


Voici la liste des régions touchées:

  • Estrie

  • Lanaudière

  • Mauricie, Centre Du Québec

  • Montérégie

  • Outaouais

  • Laval

  • Laurentides

Les tiques vivent généralement en hauteur sur les herbes hautes, des petits arbustes, des buissons, des feuilles humides, dans les forêt de feuillus, mais aussi dans les parcs urbains, le long des sentiers, jamais au sol. La population de tiques augmentent d'année en année relié au réchauffement climatique. En 2014 il y a eu 125 cas déclarés et en 2021, il y en a eu 709. Dites-vous aussi que ce ne sont pas tous les cas qui sont déclarés.


La tique n'est pas un insecte. Elle a 8 pattes, pas d'antenne, pas d'ailes et son corps est segmenté en 2 parties soit la tête et l'abdomen. Elles usent de stratégies pour arriver à ses fins. Elles s'accrochent à la peau des mammifères ,des reptiles ou des oiseaux, pendant plusieurs jours, se gavent de leur sang et se décrochent quand elles sont repues. Elles sont petites et c'est lorsqu'elles se remplissent de sang que leurs corps gonflent et qu'elles sont plus visibles. Plus la tique est retiré rapidement, plus le risque de contracter la maladie diminue. Par contre, le retrait immédiat n'assure pas d'éviter l'infection.


Lorsque vous retirez la tique:

  • Règle d'or: Mouvements lents, continus et maîtrisés.

  • il est important de ne pas l'écraser ou la comprimer, car cela augmente la transmission de la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

  • Vous pouvez utiliser un levier à tique, un crochet à enfiler sous la tique.

  • Vous pouvez utiliser une pince fine en étant le plus près possible de la peau.

  • Évitez d'utiliser vos doigts ou vos ongles.

  • Il ne faut rien appliquer sur la tique (huile, désinfectant) cela provoque une régurgitation de la tique avec risque de contamination.

  • Indiquez la date du retrait de la tique.

Après le retrait de la tique:

  • Désinfecter la morsure ( pas de mercurochrome) avec de l'eau et du savon et lavez-vous les mains.

  • Entourer au stylo le lieu de la morsure ( meilleur contrôle).

  • Garder la tique si possible pour analyse, si porteuse de pathogènes.

  • Surveiller si apparition de symptômes de la maladie durant les 30 jours suivants la date du retrait.

Symptômes à surveiller:

  • Apparition d'un disque rouge autour de la morsure.

  • Rougeur inhabituelle s'étalant sur une partie du corps.

  • Fièvre.

  • Courbatures, douleurs aux membres.

  • Maux de tête.

  • Fatigue inexpliquée.

Si vous présentez un de ces symptômes, contactez un médecin. Celui-ci peut prescrire un antibiotique ce qui permet de détruire totalement les germes pathogènes et d'éviter tout risque de chronicité.



Références

www.eveil-et-nature.com

www.quebec.ca


Roxanne Lefebvre

Vice-présidente Au Centre d'Elle

Infirmière clinicienne






39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout