Rechercher

La marijuana


Saviez-vous que la marijuana est la drogue la plus couramment utilisée chez les femmes enceintes. Maintenant que le cannabis est légalisé au Canada, et de plus en plus dans le monde, notre ignorance sur les risques pour une femme enceinte et qui allaite est alarmant.


Les enfants exposés à la marijuana sous toutes ses formes au cours du 1er trimestre sont plus susceptibles de présenter : Un retard de croissance fœtale, des difficultés émotionnelles et des difficultés comportementales.


L’exposition in-utéro à la marijuana peut provoquer un sevrage chez le nouveau-né. Il peut démontrer des tremblements, être irritable, sursauter, rencontrer des difficultés à s’adapter à son environnement et plus encore.


Des comportements agressifs et des déficits de l’attention ont été observé dès l’âge de 18 mois. À l’âge préscolaire, des difficultés de raisonnement verbal et visuel, l’hyperactivité, des déficits de l’attention et l’impulsivité ont persisté durant les années scolaires. À 10 ans, des symptômes de dépression et d’anxiété se sont révélés et ont prédit l’usage précoce de cannabis et une moins grande réussite à l’adolescence et au début de l’âge adulte.


Donc, l’exposition in utero au cannabis est liée à des conséquences prolongées sur le développement neurologique et persistent au début de l’âge adulte. Les risques sont liés à la méthode de consommation et au potentiel toxicomanogène de la drogue.


Avant de consommer pensez-y !


Roxanne Lefebvre infirmière clinicienne



72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout